10 choses à éviter de dire à un Taureau

Les Taureaux sont des personnes généreuses et douces. On les reconnait facilement à cela. Mais les natifs du Taureau ont également d’autres traits de caractère très prononcés. Ils ne le reconnaissent pas toujours, ce qui est normal par ailleurs.

Mais si vous vivez ou fréquentez régulièrement un Taureau, évite de dire certaines choses au risque de le faire sortir de ses gongs…

Signe du Taureau – 10 choses à éviter de dire

« Tu me laisses choisir le restau… »

Les Taureaux ne tolèrent pas qu’on joue avec une chose aussi sérieuse que la gastronomie, ou en tout leur faim.

« J’hésite à te faire confiance… »

Les Taureaux sont de vrais amis. Ils sont dignes de confiance et le savent. Ils ne supportent pas qu’on doute de leur fidélité.

« Tu es un pot de colle… »

Oui c’est vrai, le Taureau est fidèle, et il exige un minimum d’affection en retour. Il peut donc parfois être un peu… ne le dites surtout pas.

« Tu te consacres trop aux autres… »

Ils sont par définition généreux et ils peuvent être parfois, comment dire… un peu trop large… surtout avec leurs proches.

« J’aimerais un cadeau plus romantique Noël prochain… »

Les Taureaux sont généreux d’accord, mais tenez le pour dit, ils préfèrent offrir des cadeaux utiles, du moins qu’ils jugent ainsi. Il faudra faire avec.

« Quel bordel chez toi ! »

Oui et alors ? Les Taureaux ne sont pas les personnes les plus ordonnées, mais ils se retrouvent dans leur désordre et c’est ce qui compte pour eux.

« Éteins la télé et bouge toi ! »

Oui, mais bon…heureusement qu’il est occupé à regarder la télé, il te prouverait bien qu’il n’est un paresseux.

« Laisse-moi t’aider… »

Euh… non merci. Le natif du Taureau est indépendant et il tient à le prouver. S’il avait besoin d’aide, ça se saurait.

« Mais qu’est ce que tu vas faire de ça ? »

Ne lui demandez pas, il verra bien. Les Taureaux sont des personnes créatives et ont toujours une petite idée derrière la tête.

« Tu es trop gâté… »

Lui ? Impossible. Il est juste un peu indulgent envers sa propre personne, c’est tout. Il n’y a pas de mal à cela.

Autres articles à lire :

PARTAGER