Les 4 erreurs que tout le monde commet en bronzant !

Tan woman applying sun protection lotion

Le bronzage est le Saint Graal de l’été. Tout le monde rêve d’arborer un teint bronzé qui vous donne un côté dynamique.

Pourtant, les mauvais comportements sur la plage ou dans les parcs, les lieux préférés des français pour bronzer, montrent que beaucoup de personnes commettent des erreurs néfastes à leur teint.

Ne pas préparer sa peau

Vous ne pouvez pas être blanc comme un cachet d’aspirine et vous dévoiler sans préparation à un soleil tapant à 40°. L’utilisation d’un solarium est une bonne idée pour commencer à habituer votre peau aux UV.

Mais, vous pouvez aussi vous exposer en amont. N’attendez pas vos vacances. Vous pouvez commencer votre bronzage dès le mois de mai dans votre jardin ou en allant à la piscine extérieure de la ville.

Sortez également en promenade. Si cela ne bronze pas tout votre dos ou votre ventre, vous préparerez davantage votre visage, vos bras, vos jambes et le haut du dos selon votre tenue vestimentaire.

Rester trop longtemps exposé

La principale erreur est celle-ci. À peine arrivés à la mer, les vacanciers se ruent sur la plage, se déshabillent et restent exposés au soleil de 13h à 17h. Parfois, cela est même fait sans aucune protection.

Le résultat n’est pas un magnifique bronzage digne des gens du sud, mais d’affreuses rougeurs et des douleurs. Pire, la peau finit par peler quelques jours plus tard. Vous serez alors rouge pendant une semaine, bronzé pendant quelques semaines avant de tout perdre.

Le meilleur bronzage survient sur la durée. Au départ, sortez à des heures où le soleil n’est pas trop actif comme la fin de matinée ou d’après-midi. Puis, au fur et à mesure que votre peau bronze, sortez davantage aux heures les plus chaudes.

Oublier les protections solaires

Les crèmes solaires ne sont pas uniquement faites pour les enfants ou les personnes âgées. Aujourd’hui, plus personne ne peut ignorer les dangers représentés par des expositions fréquentes au soleil sans protection. Ce dernier est responsable d’un vieillissement prématuré de la peau et même de cancers.

D’un point de vue esthétique, ce n’est pas une bonne chose non plus. Plutôt que de bronzer, votre peau va brûler. Outre les douleurs semblables à des expositions prolongées, vous allez avoir une peau déshydratée. Or, pour que le soleil pénètre votre peau et crée le bronzage tant recherché, vous devez avoir une peau suffisamment hydratée.

Si vous mettez de la protection solaire, veillez à ce qu’elle soit répartie de façon équitable partout sur votre corps. Si vous oubliez une grande zone dans votre dos, vous finissez avec un coup de soleil partiel, ce qui n’est ni beau ni agréable.

N’hésitez pas à demander à votre compagnon ou à vos amis d’en mettre sur les zones difficiles d’accès.

Un bronzage maltraité après l’exposition

Pour bronzer, il ne suffit pas de s’exposer. Une fois de retour à la maison, vous devez soigner votre peau.

L’hydratation est l’une des clés de la réussite de votre teint. Utilisez une crème hydratante en rentrant, puis remettez-en le soir ou après votre douche. Faites ainsi pendant plusieurs jours et vous laisserez davantage pénétrer le bronzage dans votre peau.

En revanche, limitez les gommages de la peau. Ces derniers éliminent les cellules mortes, mais aussi les cellules bronzées.

Les astuces pour garder son teint en hiver sont à consulter pour avoir un complément d’information !

PARTAGER