Le Brésil, la destination idéale pour les amateurs de nature sauvage

Si le Brésil est réputé pour ses magnifiques plages et ses grandes villes comme Rio de Janeiro ou Sao Paulo, il ne l’est pas moins pour ses nombreuses réserves naturelles. En effet, presque la moitié de cet immense pays est recouvert d’une nature sauvage. Une particularité qui offre la possibilité de vivre une aventure unique et authentique en plein air.

Visiter le parc national de la Chapada Diamantina

Situé à environ 400 kilomètres à l’ouest de Salvador, dans l’État de Bahia, le parc national de la Chapada Diamantina est un site incontournable lors d’un voyage au Brésil. Ce parc est l’une des plus belles destinations d’écotourisme de ce pays. En effet, ce parc est constitué de 1 250 km² de nature exceptionnelle, incluant plus de 300 chutes d’eau et d’environ 130 grottes.

Véritable paradis pour les amateurs de nature sauvage, le parc national de la Chapada Diamantina abrite une très grande variété d’écosystèmes. À titre d’illustration, on peut y admirer le Cerrado, la Forêt atlantique, les Champs rupestres ou encore la Caatinga. Si vous voyagez en famille, vous trouverez dans cet endroit plusieurs activités, à l’instar des randonnées à travers ses magnifiques paysages, les baignades en rivières ou dans les cascades.

S’émerveiller dans le parc national du Pantanal Matogrossense

Situé au nord de la rivière Cuiabà et au sud-ouest de l’État du Mato Grosso, à la frontière de la Bolivie, le parc national du Pantanal Matogrossense est une étendue marécageuse s’étendant sur plus de 130 000 hectares. Elle recèle une multitude d’animaux, de plantes et de fleurs endémiques. Ce parc est aussi reconnu au titre de site Ramsar depuis 1993. Il abrite également les plus grands nénuphars du monde.

En plus, le parc national du Pantanal Matogrossense offre la possibilité de pratiquer plusieurs activités, comme la randonnée (pédestre ou équestre), la pêche… D’ailleurs, c’est un vrai havre de paix pour les amoureux de la nature. Car il est encore peu connu du grand public et abrite une biodiversité qui surpasse celle de l’Amazonie.

Le Parc national d’Iguaçu, un site brésilien à ne pas manquer

Situé à mi-chemin entre le Brésil et l’Argentine, le parc national d’Iguaçu est mondialement connu pour la beauté naturelle de ses chutes d’eau qui s’étendent sur front de près de 2 700 mètres. Le caractère unique de ces chutes ainsi que la présence d’espèces rares, comme la loutre géante ou le fourmilier géant, ont contribué à l’inscription de ce parc sur la liste des patrimoines mondiaux de l’UNESCO.

À l’intérieur de ce parc, vous irez d’émerveillement en émerveillement. Vous avez même la possibilité de pratiquer plusieurs activités par exemple, une randonnée, un camping ; même si l’écotourisme reste l’activité phare de l’endroit. En effet, ce parc a la particularité de posséder l’un des derniers vestiges de la Forêt atlantique. Ce parc est également connu pour la richesse de sa faune. D’après les estimations, on y compte près de huit cents espèces de papillons, deux cents sortes d’espèces d’oiseaux, quarante-cinq sortes de mammifères, et bien d’autres espèces animales encore.

PARTAGER