Fashion-sphère : coup de cœur pour les baskets

Les baskets ne cessent d’étonner ces dernières années. Foulant les plus prestigieux catwalks du monde entier et trônant fièrement à nos pieds, elles sont agréables à porter tout en donnant une touche d’originalité aux tenues. Et si les géants du secteur dévoilent tout à tour leur dernière version des modèles emblématiques notamment, il faut aujourd’hui compter des petits « nouveaux » dans le dressing. Directement inspirée des mouvements artistiques, et plus précisément du « Bauhaus », une marque en particulier se démarque : la marque Semerdjian. D’ailleurs, difficile de passer à côté tant c’est la marque qui cartonne en ce moment fait la une des magazines, inondent les réseaux sociaux tout en s’affichant aux pieds des plus grands influenceurs du moment. Gros plan sur ce qui semble être bien plus qu’une success-story, gros plan sur une enseigne qui marque un tournant dans l’Histoire de la basket.

Sneakers : gros plan sur LA tendance du moment

Apparue timidement il y a une poignée d’années, la marque Semerdjian ne cesse de faire des émules depuis l’an dernier : tant est si bien que l’on évoque déjà dans la fashion-sphère son apparition comme d’un phénomène de mode. Blanches, colorées, fun et glitter, exit donc la traditionnelle sneakers. La marque casse les codes établis jusqu’à présent pour donner une touche d’originalité. C’est d’ailleurs sans nul ne doute son côté frais et résolument moderne qui font les beaux jours de la marque. Véritable écrin pour les joyaux que sont nos pieds, ces derniers ont alors fière allure avec n’importe quelle tenue. À l’heure où la mode puisse sur les tendances passées pour faire du neuf et où l’unicité semble en être le leitmotiv, les baskets semerdjian donnent un coup d’éclat aux tenues, dépoussièrent nos placards et personnalisent sans mal tous nos styles. 

Exit donc les éternelles baskets, bienvenue à une sneak’ de qualité qui innove dans le secteur. Pour faire une entrée au panthéon du style tout en grâce et élégance, il est bien sûr possible d’opter pour l’un des modèles iconiques qui composent la marque composée d’une étoile. Si les imprimés léopard et zébré, mais aussi les paillettes sont très courants sur ces modèles, des matières argentées notamment apportent une touche différente. Entre jeu de matières et de couleurs, la gamme est assez large. Destinée aussi bien aux femmes qu’aux enfants, même la gent masculine peut craquer pour l’un des modèles des collections existantes. Petit détail et non des moindres pour se démarquer, elles n’en restent pas moins ultras confortables. D’ailleurs, les essayer c’est les adopter tant on s’y sent comme dans une paire de pantoufles. 

Totalement envoûtantes donc, ces sneakers sont dotés d’une semelle intérieure 100% cuir alliant alors esthétisme et fonctionnalité. Et s’il est possible de craquer pour un look citadin et tendance en toutes circonstances, il est possible de trouver chaussure à ses pieds parmi d’autres collections comme une paire de boots, de bikers, de bottines à petits talon. Si les modèles sont des must-have cet hiver, les sandales elles, le seront aux côtés des tendances swimwear de l’été prochain. Bref, les collections de la marque créée par Éric, passionné de chaussures et de mode, sont complètes. 

Sneakers : plein phare sur le guide d’entretien 

S’il est aisé de se laisser séduire par des chaussures tendance, de qualité et à des coûts accessibles, il n’en reste pas moins indispensable d’en prendre soin. Et pour cause, foulant l’asphalte, en première ligne lors des intempéries, mais supportant aussi nos nombreuses utilisations, mieux vaut qu’elles soient aussi resplendissantes qu’aux premiers jours. 

S’il s’agit de chaussures Semerdjian en cuir lisse et délicat, mieux vaut au préalable enlever les impuretés une fois sèches à l’aide d’un chiffon ou d’une brosse. Ensuite, il faut appliquer une crème nourrissante au coloris légèrement plus clair par petites touches circulaires à l’aide d’un chiffon doux. Après avoir laissé sécher à l’air libre les souliers, elles peuvent être brossées. En alternance, la crème nourrissante sera remplacée par du cirage pour lui redonner son effet de glaçage, et ce, en reproduisant les mêmes gestes. S’il s’agit de cuirs gras, juste le fait de frotter la matière avec une brosse ou un chiffon doux suffit. 

Les chaussures en toiles et textiles de la marque Semerdjian demandent un entretien spécifique. Dans ce cas, rien de tel que d’utiliser une éponge propre humidifiée au savon de Marseille ou un spray spécial microfibre pour les nettoyer. Attention à ne pas les mettre en machine ou les plonger dans une bassine d’eau, sauf si cela est précisé sur l’étiquette. 

Sneakers : retour sur un phénomène de mode

Qu’on se le dise : les sneakers sont devenus les chaussures incontournables à avoir dans son dressing et ce, que l’on soit ou pas addict de la mode. Fashion-sphère ou pas donc, elles se sont tellement démocratisées qu’elles ornent aussi bien les pieds des petits que ceux des plus grands. En fait, elle ne connaît ni de limite d’âge ni de limite de style. Contrairement aux croyances populaires, elles n’ont pas fait leurs premiers pas dans les années 80 même si l’émergence du courant hip-hop à cette période a largement favorisé le phénomène sneakers. 

La toute première paire dotée d’une semelle flexible baptisée « Keds » voit le jour en 1916 (elle sera largement commercialisée à partir de 1917 – c’est lors de cette même année que la fameuse « Chuck Taylor All Star » voit le jour). Un engouement alors stimulé par les messages politiques de l’époque qui incitent les populations les plus touchées par la guerre de pratiquer régulièrement de l’exercice physique. Les baskets sont alors approuvées par les sportifs en herbe ou non. Peu à peu, les sneakers deviennent un symbole de contestation contre la ségrégation. D’ailleurs les années 60 resteront à jamais associées aux modèles emblématiques d’Adidas et de Puma (notamment lors des JO de Mexico en 1968 où les coureurs américains Tommie C. Smith et John Carlos lèveront leur poing gauche tout en retirant leur paire de Puma, signe de leur appartenance au mouvement Black Panther sur le podium). Quelques années plus tard, Nike lance sa mythique AIR Force 1 et Reebok, sa toute première paire destinée aux femmes (en 1982). La sneaker ne cesse de marquer l’Histoire. C’est le cas de la Jordan 1. À sa sortie en 1985, la NBA refuse le modèle, car les codes ne sont pas ceux imposés. Moyennant le paiement d’une amende, Michael Jordan arbore sur les parquets là encore une paire de baskets qui deviendra mythique, envahissant les playgrounds américains. Les baskets connaissent un tournant et non des moindres grâce aux amateurs de break dance notamment. C’est alors l’heure de gloire de la Superstar d’Adidas notamment portée par les rappeurs du groupe Run D.M.C. Les années 90 marqueront également un tournant et la sneakers prend des allures futuristes avec sa bulle d’air aux semelles. 

Même si les modèles intègrent toujours les technologies que celles utilisées par les sportifs, il n’en reste pas moins qu’elles se portent à la ville aussi. Arborant une large palette de formes, de couleurs et de finitions, ce sont d’ailleurs celles portées à la ville que l’on qualifie de « sneakers ». En la matière d’ailleurs, une marque en particulier se démarque des autres : la marque Semerdjian. Et pour cause, c’est LA marque à adopter pour donner au look cette pointe de streetwear tout en étant élégante. Bref, l’histoire ne fait que commencer … 

PARTAGER